Micro-Swiss Buse en Laiton Plaqué pour Printrbot Ubis Style Hotend

Buse dure et résistante à l'usure pour Printrbot.

  • Friction minimale
  • Très dure
  • Revêtement TwinClad XT
  • 16,19 € 17,99 € -10%

Prix TTC dont 20% de TVA Hors frais d'envoi

En stock

Livraison le lundi, 13. décembre: Commandez avant dimanche jusqu'à 21:45 heures.

Livraison à temps pour Noël : Commandez avant le jeu., 16 déc., 23:59. En savoir plus

Ajouter à ma liste d'envies

Art. N°: MS-M2544-0.6, Contenu : 1 pièce

Code-barres EAN : 640970862385

  • Friction minimale
  • Très dure
  • Revêtement TwinClad XT
0,3 mm: 16,19 €
0,4 mm: 17,99 €
à partir de 2 17,09 €
0,6 mm: 16,19 €
0,8 mm: 16,19 €

Informations & données techniques :

Art. N°: MS-M2544-0.6
Fabricant N° : M2544-0.6
Marque: Micro-Swiss
Contenu : 1 pièce
Types de produits: Buses
Diamètre de buse : 0,3 mm, 0,4 mm, 0,6 mm, 0,8 mm
Diamètre du filament : 1,75 mm

Description

Cette buse est constituée de laiton et revêtue de TwinClad XT : ce revêtement de nickel confère à la buse un coefficient de friction très faible.

Le revêtement TwinClad XT est très dur et résistant à l'abrasion.
Ces buses ont une très longue durée de vie et facilitent l'impression 3D avec des filaments abrasifs, tels que le carbone, le métal, et le Glow-in-the-Dark.

Questions & Réponses sur : Buse en Laiton Plaqué pour Printrbot Ubis Style Hotend

Posez votre question pour recevoir une réponse des clients ayant déjà acheté ce produit. Sinon, n'hésitez pas à écrire à notre service clientèle via notre formulaire de contact.

Evaluations du produit

avis en français à propos du produit Micro-Swiss Buse en Laiton Plaqué pour Printrbot Ubis Style Hotend

1 évaluation écrite dans une autre langue

5,0 sur 5 étoiles
5 étoile(s)
1 (100%)
4 étoile(s)
0 (0%)
3 étoile(s)
0 (0%)
2 étoile(s)
0 (0%)
1 étoile(s)
0 (0%)

1 évaluation

Il n'y a pas encore de commentaires en français, mais 1 évaluation a été écrite dans une autre langue.


Le saviez-vous ?

Les repas des astronautes dans l'espace sont fournis par la NASA via des imprimantes 3D.