BROZZL Buse en Laiton pour Robo

Buse Allround en laiton pour les imprimantes 3D Robo, disponible en plusieurs diamètres.

  • Finition lisse
  • Antiadhésif
  • Haute précision
  • Tolérance de diamètre ± 0.01 mm
  • 9,99 €
  • à partir de 2 seulement 9,49 € / pièce -5%

Prix TTC dont 20% de TVA Hors frais d'envoi

Encore 4 exemplaires en stock

Livraison le vendredi, 30. octobre: Commandez aujourd'hui avant 22:00 heures.

Ajouter à ma liste d'envies

Art. N°: SCH-11101080, Contenu : 1 pièce

Code-barres EAN : 9120099289344

  • Finition lisse
  • Antiadhésif
  • Haute précision
  • Tolérance de diamètre ± 0.01 mm

Informations & données techniques :

Art. N°: SCH-11101080
Fabricant N° : 11101080
Marques (Fabricants) : BROZZL
Contenu : 1 pièce
Types de produits: Buses
Correspond à l'imprimante 3D: Robo R1+, Robo R2
Diamètre du filament : 1,75 mm
Diamètre de buse : 0,2 mm, 0,4 mm, 0,6 mm, 0,8 mm

Description

Buses en laiton pour les imprimantes 3D Robo.

Le laiton est un excellent matériau, étant donné qu'il est assez bon marché et présente pourtant de nombreuses caractéristiques positives, comme par exemple :

  • Buses de haute précision possibles
  • Le matériau conduit parfaitement la chaleur et ne corrode pas.

Ainsi, le laiton offre les meilleures conditions d'impression pour les matériaux les plus courants tels que PLA, ABS, PETG, etc.

Malheureusement, le laiton atteint ses limites avec les matériaux abrasifs : métal, bois, carbone ou Glow in the Dark...

Caractéristiques :

  • Haute résistance à la chaleur
  • Surface lisse
  • Antiadhésif
  • Tolérance de diamètre: ± 0.01 mm
  • Arrondi : ≤ 0,02 mm
  • Rugosité du trou intérieur : ≤ Ra0.4

Questions & Réponses sur : BROZZL Buse en Laiton pour Robo

Posez votre question pour recevoir une réponse des clients ayant déjà acheté ce produit. Sinon, n'hésitez pas à écrire à notre service clientèle via notre formulaire de contact.

Evaluations du produit

Le saviez-vous ?

La première imprimante 3D industrielle est déjà apparue dans les années 80, lorsque les premiers programmes de CAO (conception assistée par ordinateur) ont été lancés.