3D Solex  Buse Matchless 0,15 mm Micro

Très petite buse High-End en laiton chromé.

  • Seulement pour les experts
  • Buse High-Tech
  • Grande qualité de traitement
  • Chromée
  • Compatible avec l'Olsson Block & Matchless V3
  • 35,99 € 39,99 € -10%

Prix TTC dont 20% de TVA Hors frais d'envoi

En stock

Livraison le lundi, 02. mars: Commandez avant mardi jusqu'à 11:00 heures.

Diamètre: 0,15 mm

Ajouter à ma liste d'envies

Art. N°: 3DSO-7072482000109, Contenu : 1 pièce

Code-barres EAN : 7072482000109

  • Seulement pour les experts
  • Buse High-Tech
  • Grande qualité de traitement
  • Chromée
  • Compatible avec l'Olsson Block & Matchless V3

Informations & données techniques :

Art. N°: 3DSO-7072482000109
Fabricant N° : 7072482000109
Marques (Fabricants) : 3D Solex
Contenu : 1 pièce
Types de produits: Buses
Correspond à l'imprimante 3D: Ultimaker 2+, Ultimaker 2+ Extended
Diamètre du filament : 2,85 mm
Diamètre de buse : 0,15 mm

Description

Cette buse ultra-fine de 3D Solex a un diamètre de 0,15 mm.

  • L'impression avec cette buse est recommandée seulement pour les experts. Pour l'utilisation, un «geared Feeder» est nécessaire. (comme sur l'Ultimaker 2+ par exemple)
  • L'impression doit être réalisée avec une température plus basse, étant donné que le matériau reste relativement longtemps dans le Hot-End.
  • Un "Cold Pull" est recommandé avant chaque impression, afin de nettoyer la buse.
  • Les paramètres de la Slicer doivent être adaptés au diamètre de la buse.

Convient pour :

  • Olsson Block
  • Matchless V3
  • E3D Hot-End

Informations additionnelles

Ces buses sont fabriquées en Norvège, avec des outils très spécifiques.

3D Solex

Vidéos du produit :

Questions & Réponses sur : 3D Solex Buse Matchless 0,15 mm Micro

Posez votre question pour recevoir une réponse des clients ayant déjà acheté ce produit. Sinon, n'hésitez pas à écrire à notre service clientèle via notre formulaire de contact.

Evaluations du produit

La première imprimante 3D industrielle est déjà apparue dans les années 80, lorsque les premiers programmes de CAO (conception assistée par ordinateur) ont été lancés.